trace de poète 2020

se déroulera du 9 septembre au 25 octobre ,

à L’Isle sur la Sorgue

ainsi qu’à Pernes les Fontaines, Saumane.

 

 

 

 


 

06 12 29 34 40 – bientôt hors service
ATTENTION nouveau N° 07 79 45 97 26

 

 


 

Soutenez notre action

Adhérez à l’association

Propulsé par HelloAsso

 

Faites un don à l’association
( déductible des impôts à 66% )

Propulsé par HelloAsso

 

Le suivi technique du Festival est assuré par la Compagnie IP&CO

 


 

Pour sa 20ème édition,

le festival reste fidèle au dialogue entre poésie et arts plastiques, théâtre, philosophie et musique.

 



Sur tous les lieux du Festival, mesures sanitaires en vigueur, distanciation, gel, port du masque , etc



 

Les Expositions

 


 

Chez « VOUS »

« Artistes de l’Isle sur la Sorgue et des environs »
Collection du Fonds de Dotation D&D


 

La Fabrique Notre Dame

vendredi 2 octobre au dimanche 25 octobre

Peintures, encres, photographies, livres d’artiste.

Jean-Marc Barrier, Françoise Ducret, Fibre.s, Monique Flosi, Catherine Gardone, Jean-François Jung, Nicole Koch, Dominique Pierre Limon, Raymond Reynaud, Sol Syfou, Ciris Vell.

 

 
Exposition ouverte tous les jours du vendredi 2 octobre au
dimanche 25 octobre de 10h à 13h et de 15h à 19h sauf lundis.

 


 

 

Campredon Centre d’Art

 

jeudi 1er au dimanche 15 octobre
Salle de l’Atelier
Campredon Centre d’Art

Exposition
«Dialogue entre les deux rives »
À l’issue d’une résidence initiée par La Maison des Calligraphies du monde, Abdallah Akar, calligraphe et Albertine Benedetto, poète, présentent leur travail.

samedi 10 Octobre
de 15h30 à 17h.
Salle de l’Atelier et Auditorium
rencontre avec les artistes, présentation du travail en résidence, lecture des poèmes d’Albertine Benedetto et visite de l’exposition.

 

 


mardi 6 octobre au dimanche 15 novembre

« Evanescences / Glissements »

Michel Racois et Jean-Pierre Enoc

Vernissage  le mardi 6 octobre
à 18h

vernissage traditionnel, précédé d’une brève présentation informelle (pas d’assemblée assise) des artistes par eux-mêmes.
Les visiteurs pourront  ensuite déambuler dans les pièces, rencontrer les artistes, suivre le diaporama qui circulera en boucle, et consulter la documentation laissée à leur disposition.

 
Galerie Traces
Pernes les Fontaines

 

 

 


 

 



 

Le programme au fil des jours

 


 

Lectures, rencontres, musique …

 


 

Attention, en raison de la crise sanitaire certains éléments du programme sont susceptibles d’être modifiés.
Tenez-vous au courant en consultant le site …

 


mercredi 23 septembre
Rencontre et conférence
Autour du livre «Pétrarque, crieur de la paix »
Par André Ughetto
Chez « Vous »
Place Battini
L’Isle sur la Sorgue

 


 

Dimanche 27 septembre
« Les lumières d’Oujda »

roman. par Marc Alexandre Oho Bambe
18h00
Rencontre avec l’auteur .

18h30
Suivi de
Traversé(e)s,
adaptation du roman « Oujda » pour la scène
voix, Marc Alexandre Oho Bambe dit Capitaine Alexandre
musique, Christophe Isselée, guitare, oud

puis séance de dédicace

en partenariat avec Le Passeur de l’Isle

Sur réservation dans la limite des places disponibles
Campredon Centre d’Art : 04 90 38 17 41.

Cour de Campredon
L’Isle sur la Sorgue

Pour réserver votre billet en ligne cliquer sur le bouton PARTICIPER

Vendredi 2 octobre
ATTENTION – REPORT AU 9 OCTOBRE – en raison des mauvaises conditions météo.

 


 

Information COVID – Préfecture de Vaucluse – valable jusqu’au 12 octobre ( sera réactualisé à cette date ).
activités culturelles : jauge limitée à 30 personnes – ( déclaration obligatoire au-delà )
mesures sanitaires en vigueur, affichage des consignes, gel hydroalcoolique, port du masque, distanciation.

 


 

Samedi 3 – dimanche 4 octobre
10h à 19h

6 éditeurs présentent leurs livres

Fibre.s, Phloème, Po&Psy, Le Tanka francophone, La tête à l’Envers, La Volée – Rosa Canina.
lectures, rencontres, concert

Samedi 3 octobre

15h
« Comme en poésie le père », éd Phloème
Frédérick Gambin

15h30
« Saisi par l’hiver », éd. Po&Psy
Franck Villain

16h
« Fibre.s », éd. La tête à l’envers
Vincent Alvernhe, Noée Maire, Jean-Marc Barrier

17h
« L’Inde et son double », Ed. Phloème
Lecture à deux voix
Par Yves Ouallet et Lara Dopff

18h
«Rêver réel » et « Avant les mots »
lecture croisée, éd La tête à l’envers / Po&Psy
Claudine Bohi

20h30

Dimanche 4 octobre

10h30
« Solitude de la dérive », Ed. Phloème
Par Téo Libardo

11h30
« Un oubli de neige », FrancescoScarabicchi, éd. Po&Psy
« Saadi ivre d’amour », De Abas Kariostami, éd. Po&Psy
Présentation par Franck Merger et Danièle Faugeras.

14h
sélection de tankas extraits du livre « Lune d’Encre »
éd. Le Tanka francophone
lecture à deux voix, Geneviève Liautard, Patrick Simon.

15h
« Il, et sa nuit » suivi de « Elle suivait le vent », éd. La tête à l’envers
Régis Lefort

16h
« Je suis ce que je vois. » Notes sur la peinture et le dessin.de Alexandre Hollan
éd. Po&Psy
Présentation par Danièle Faugeras. Lecture et film.

17h
« Ailleurs debout », éd. Phloème
projection – lecture
Jean-Marc Barrier

18h
« L’indien au delà des miroirs », éd. La tête à l’envers.
Simone Molina, lecture musicale avec Antoine Achiary au piano .

la Grange Notre Dame
L’Isle sur la Sorgue

 


 

Vendredi 9 octobre

Trace de poète et Les passeurs de piano présentent

« Les poussières d’ivoire »

18h
Visite de l’exposition Les mers rêvent encore, rencontre avec Stéphane Guiran.

19h
concert – lecture autour d’un Steinway de 1892 récupéré par l’association Les passeurs de pianos.
> Lectures par Stéphane Guiran. Morceaux choisis du récit Les mers rêvent encore.
> Miroirs de Maurice Ravel, pièces pour piano interprétées par Noémi Foucard, concertiste et enseignante, membre de l’association Les passeurs de pianos..

 

Sur réservation dans la limite des places disponibles
Campredon Centre d’Art : 04 90 38 17 41.

 
———- COMPLET ———-
Vous pouvez encore vous inscrire en liste d’attente
Nous laisser votre mail pour infos sur les prochaines dates
 

Entrée libre.
Soirée patronnée par Le Fonds de Dotation D&D, donnée au profit de l’association Les passeurs de piano.
Nous espérons vos dons, qui seront reversés à l’association pour restaurer le piano Steinway 1892 du concert.

Règlement à l’ordre de Fonds de Dotation D&D ( éligible au mécénat – défiscalisé à 66% )

Cour de Campredon
L’Isle sur la Sorgue

 


 

samedi 10 Octobre

10h à 12h
Lecture Rencontre
Claude Dourguin
Invitée par Le Café Poésie de Cavaillon
Rencontre animée par Martine Pringuet

entrée libre
La Grange Notre Dame
L’Isle sur la Sorgue

 

de 15h30 à 17h.
«Dialogue entre les deux rives »
rencontre avec les artistes, présentation du travail en résidence, lecture des poèmes d’Albertine Benedetto et visite de l’exposition.
Salle de l’Atelier et Auditorium
Entrée libre
Sur réservation dans la limite des places disponibles
Accueil Campredon : 04 90 38 17 41.

Campredon Centre d’Art
L’Isle sur la Sorgue

 


 

Samedi 17 octobre
 
 

 
 
10h à 18h
 
3 éditeurs présentent leurs livres
Jacques Brémond, Ollave, Propos2 éditions.
 
lectures, rencontres,
 
la Grange Notre Dame
Début du cours Fernande Peyre
L’Isle sur la Sorgue

 


 

Dimanche 18 octobre
 
 

 
 
16h30
Lecture du livre Aux alentours d’un monde
de Joël-Claude Meffre

Editions Tituli, Paris
avec 14 photographies de Heba-Raphaëlle Meffre
Préface de Yves Oualet.

Un choix de textes du livre sera lu par Laurence Hanlan.

 

 
 
 
17h30
 
 

 
 

La poésie d’Henri Bauchau
Conférence par Régis Lefort

 
 » Henry Bauchau (1913-2012) occupe une place singulière dans le paysage poétique francophone. En effet, influencé tout aussi bien par la poésie de Pierre Jean Jouve que par celle de Stéphane Mallarmé, son poème conjugue le mythe, la psychanalyse et le sacré. Le symbole y occupe une place prépondérante, bien qu’il soit impossible de réduire l’œuvre à une poésie symboliste. Henry Bauchau aime « le sacré dans la langue » du poème et sa dimension religieuse n’a de sens qu’à considérer l’étymologie du mot : religare, relier. Si la femme est encore importante dans son poème comme dans toute son œuvre, notamment sous les traits d’Antigone, c’est avec l’entité féminine comme pouvoir d’engendrement de la langue qu’il faut compter : « L’écriture est féminine parce qu’elle engendre. » Dynamique d’union des contraires, rythme du corps dansé, silence comme chant d’une rivière, habitation du langage en déclivité, il s’agit ici du poème d’un poète en quête de la lumière, en quête du soleil extrême. « 
 
 

 
la Fabrique Notre Dame
L’Isle sur la Sorgue

 


 

samedi 24 octobre
 
 
En accord avec Litera la rencontre autour de Kenneth White est reportée à une date plus favorable…
 
 
« Kenneth White »
Partenariat Litera
Salle Auzias
Saumane

 


 
dimanche 25 octobre
17h
Rencontre autour de l’oeuvre de Raymond Reynaud
par Michel Semal
 

 

La Fabrique Notre Dame